En plein cœur de l’hiver, je pense déjà aux douces températures du printemps qui se rapprochent de jour en jour. Mais je pense aussi à l’état de mon jardin et de ma terrasse après tous ces mois de grisaille, de pluie, et même de neige. Et là je sais que je vais devoir ressortir ma (fausse) casquette de bricoleur. Ou du moins, de nettoyeur.

Pas plus tard que tout à l’heure, en voulant mettre le sapin de Noël dehors, près des poubelles, j’ai glissé sur ma terrasse en bois et me suis retrouvé bien bête, à avoir mal au coccyx comme je ne sais quoi.

 Tout ça à cause de la mousse et toutes les petites particules qui ont grignoté le bois. Alors bien sûr, si on nettoie régulièrement, ce n’est pas censé arriver. Mais bon, ça reste mes premiers pas en entretien de jardin, soyez indulgents !

Tout ce qui va suivre vient donc en partie de mon beau-père qui m’a donné de précieux conseils… et en partie de mon expérience sur place.

Entretenir sa terrasse en bois…

J’ai donc commencé par nettoyer la terrasse en enlevant le plus gros au balai puis en passant du percabonate de sodium pour mieux décrasser. C’est là que j’ai pu m’apercevoir que ma terrasse était devenue toute grise, que le bois ne brillait plus du tout. J’ai donc appliqué un dégriseur bois pour redonner de l’éclat aux lames. La bonne nouvelle est que cet achat pourra resservir sur mes volets, mes portes et mon mobilier de jardin !

…ou sa terrasse dallée

Attention en revanche si vous avez une terrasse dallée : l’entretien est un peu différent ! Après l’étape de nettoyage (un peu plus corsée que pour le bois), il faut utiliser un antimousse professionnel concentré pour se débarrasser de tous les micro-organismes résistants. Plus spécifique au carrelage, l’utilisation d’un antimousse dallage peut aussi se révéler efficace !

Maintenant que la terrasse est propre, il faudra juste que je pense à l’entretenir au moins une fois par an, comme nettoyer entre les lames ou passer un coup de balai…