Créer mon blog M'identifier

Quand mes enfants voudront passer le permis

Le 13 December 2018, 08:59 dans Humeurs 0

                                                     Source : Getty Images

 

On n’en est pas encore là, mais ça arrivera un jour. Quand ils seront assez grand pour passer le permis, je me connais, ce sera une belle période de stress. Je revois mes parents qui ne dormaient pas tant que je n’étais pas rentré et je comprends maintenant que je suis papa. Alors même si c’est encore loin, j’ai quand même un peu réfléchi à la question.

 

Autonomie et indépendance

 

L’adolescence, en fait, c’est la préparation à l’âge adulte. On est encore dans l’insouciance de l’enfance, mais on a des envies de grandes personnes. Je me souviens bien de mes envies d’indépendance et les réactions que pouvaient avoir mes parents. A la lumière de ces expériences, je me dis que s’ils veulent passer leur permis, je les soutiendrai. C’est une étape importante et ça montre qu’ils se sentent assez matures pour cette responsabilité. Par contre, hors de question de les lâcher comme ça. La route est devenue dangereuse je trouve. Alors je me dis qu’on optera pour la conduire accompagnée ou la conduite supervisée. C’est un bon moyen de contrôler l’avancement des enfants, de leur donner des conseils et de s’assurer qu’ils ont toutes les clés pour réussir. Selon moi, c’est leur donner l’indépendance et l’autonomie qu’ils recherchent mais en les accompagnant et en contrôlant de loin.

 

Responsabilité

 

Le permis c’est aussi une histoire de responsabilité. Il faut que les enfants soient mûrs et comprennent ce que ça implique de conduire, au milieu de tous les autres usagers qu’ils soient en voiture ou non. Et je pense, que s’ils le souhaitent, je ne les empêcherai pas non plus de passer leur permis AM (ancien BSR) et d’avoir un scooter. Enfin, sur le moment je ne serai sûrement pas tranquille mais je trouve que ça constitue une étape de préparation à la voiture. On les responsabilise déjà à un moindre niveau il me semble. Et je sais que cela pourra être frustrant s’ils n’ont pas de moyens de se déplacer alors que leurs amis oui. Et je sais aussi qu’ils n’hésiteront pas à monter derrière leurs amis. Alors autant leur faire confiance.

 

Ce n’est vraiment pas une décision qui est facile à prendre. Cette étape dans la vie de parents est assez stressante, alors je m’y prépare tranquillement. Mais pour le moment, je profite quand même qu’ils soient encore petits et aient besoin de moi !

3 astuces pour ne pas sombrer dans la déprime hivernale

Le 9 November 2018, 08:16 dans Lifestyle 0

Tous les ans, c’est la même chose. Il faut survivre à la monotonie de l’hiver, et toujours innover pour s’occuper, faute de balades glacées dans les parcs humides. Tous les ans, je mets en place une petite routine, différente à chaque fois, pour ne pas me focaliser sur le mercure en chute libre.

Profiter de l’hibernation

En hiver, on sort moins souvent, c’est un fait. Qui plus est lorsqu’il faut sortir le parapluie ou les après-skis. Cette année, les jours de pluie en tout cas, je m’attèle à tout ce que je n’ai pas pu faire pendant les beaux jours, et qui ne gagnaient jamais face à une après-midi dans un parc ou sur une terrasse. Je parle de tous ces (petits) travaux qui traînent toute l’année et que l’on repousse systématiquement à un jour inexistant. Quoi de mieux qu’un dimanche pluvieux pour se faire une session bricolage ?

Se laisser envahir par le pouvoir des livres

Lire au coin du feu, pelotonné dans un plaid lui-même couronné d’un chat. Le vrai cliché de l’hiver et pourtant, c’est saison bien propice à lire ! Mais pas n’importe quoi. J’ai décidé pour ma part de trouver aussi dans les livres une façon de me sentir bien, avec la dernière comédie de Gilles Legardinier (J’ai encore menti, paru le 10 octobre 2018) ou des BD comme Lucky Luke ou Gaston Lagaffe.

Cela n’empêche pas de s’instruire, au contraire. Je suis tombé sur le mariage surprenant de la beauté et et de la physique, dans Du merveilleux caché dans le quotidien, livre de sciences aux éditions Flammarion, qui démontre l’élégance du monde qui nous entoure à travers le prisme de la physique.

Recharger les batteries

Ce point est valable tous les ans, et pour toute la famille. Notre corps n’est pas suffisamment exposé au soleil pour avoir son taux de vitamine D et C, et on ressent constamment de la fatigue. Donc tous les matins, un cachet de magnésium à l’odeur de poisson, une pastille de vitamine C, et ça va déjà beaucoup mieux ! Et bien sûr, une fiole de vitamine D pour l’hiver.

Et vous, c’est quoi vos astuces anti-déprime cette année ?

Les enfants commencent leur liste au Père Noël

Le 5 November 2018, 16:57 dans Famille 0

Halloween n’est passé que depuis quelques jours, mais les enfants n’ont déjà qu’une seule idée en tête : Noël ! En même temps, certaines enseignes commencent déjà à envoyer leurs catalogues de jouets. Entre ça et les pubs à la télé, il n’en aura pas fallu plus à Robin et Maëla pour commencer à faire leur liste au Père Noël. Voici quelques-uns des cadeaux qui figurent déjà sur leur wishlist !

Pour Maëla

                Une poupée Corolle

Maëla a toujours adoré jouer à la poupée. C’est un peu le cadeau classique que tout le monde lui fait quand ils n’ont pas vraiment d’idée. Alors des poupées, elle en a ! Pourtant, depuis qu’elle a vu sa copine Alice avec sa poupée Corolle, elle ne jure plus que par ça. C’est donc la première chose qu’elle a inscrite sur sa liste au Père Noël, sans oublier les accessoires de poupée qui vont avec : mini-baignoire, biberon, brosse à cheveux, vêtements…

                Une machine à fabriquer des bonbons

Du haut de ses 3 ans, Maëla est déjà une grande gourmande ! Elle ne dit jamais non à quelques sucreries et elle adore préparer des pâtisseries avec sa maman. Je n’ai donc pas été surpris de voir sur sa liste de Noël une machine pour fabriquer des bonbons soi-même.

                Un coussin chat à décorer

Comme de nombreuses petites filles, Maëla aime aussi les chats. Surtout s’ils sont roses. Et mignons. Et il s’avère qu’elle est tombée sur un coussin en forme de tête de chat qu’il faut décorer à l’aide de petits morceaux de tissus roses, violets et blancs. Inutile de vous préciser qu’elle n’a pas hésité une seconde avant de l’inscrire sur sa liste !

Pour Robin

                Un robot Cozmo

Cette fois-ci, ce ne sont pas les catalogues de jouets qui ont sévi, mais bel et bien la télévision. Nous avons plusieurs fois aperçu une publicité pour un petit robot nommé Cozmo, capable de faire des mini-jeux avec son propriétaire. Après avoir entendu à plusieurs reprises des « T’as vu papa c’est trop cool ce robot ! », ce dernier a inévitablement atterri sur la liste de Noël de Robin.

               Magic Maze

Avec les enfants, nous aimons beaucoup jouer aux jeux de sociétés. Nous possédons déjà les grands classiques pour jouer en famille (Uno, Dobble, La Bonne Paye…), mais cette année, Robin a repéré une petite nouveauté intitulée Magic Maze. Il s’agit d’un jeu de type coopératif qui peut même se jouer seul.

                Des Lego

Robin, lui, son truc, ça a toujours été les jeux de construction. Et les super-héros. Vous mélangez les deux et vous obtenez le cadeau de Noël idéal ! Entre Batman, Superman, Iron Man ou encore Spider Man, il a l’embarras du choix. Sauf qu’il ne s’embarrasse pas à choisir, puisqu’il les veut tous ! Quand je vois sa liste au Père Noël, je me demande s’il n’a pas l’intention de commander TOUTE la collection Lego.

Et vous, que pensez-vous offrir à vos enfants pour Noël ?

Voir la suite ≫